Rejet d'une plainte contre Eternit en 2e instance

Thetford mines

Minerai d'amiante. Provenance: Asbestos Thetford Mines (Quebec)

La Cour suprême du canton de Glaris a confirmé en deuxième instance la décision du Tribunal cantonal de mars 2012 concernant Eternit, a annoncé le groupe lundi. Le Tribunal cantonal avait alors rejeté une plainte de la famille d'un homme décédé d'un cancer en 2004. Il avait vécu dans sa jeunesse près du site glaronais d'Eternit.

La justice glaronaise considérait que les faits étaient prescrits. Il s'agissait du premier procès civil de l'amiante contre l'entreprise en Suisse. Les demandeurs exigeaient une indemnité pour tort moral de 110'000 francs.

 

Les faits remontent aux années 1960. Le défunt séjourne alors durant plusieurs années à Niederurnen (GL), où se trouve le site principal du groupe suisse Eternit. Le groupe a utilisé de l'amiante dans la fabrication de toits et façades des années 1960 aux années 1990.

Quatre décennies plus tard, en 2004, le malheureux tombe malade. Il développe un mésothéliome, un cancer attaquant les poumons, causé par l'exposition aux fibres de l'amiante. Il y succombe deux ans plus tard.

 

En Italie, l'ex-propriétaire d'Eternit S.p.a Gênes, le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny, a été condamné en appel en juin dernier à 18 ans de prison. Il est accusé d'avoir provoqué la mort de près de 3000 personnes, ouvriers ou riverains d'usines du groupe Eternit S.p.a. Gênes.

 

La Cour d'appel de Turin a aussi reconnu plusieurs dizaines de millions d'euros de dédommagements aux nombreuses parties civiles. Stephan Schmidheiny avait annoncé qu'il porterait le verdict devant la Cour de cassation, la plus haute instance judiciaire italienne. 

 

Source: http://www.romandie.com/